repertoire Répertoire

Recoudre la ville avec du sans-fil : dispositifs d’encapacitation des publics et discours d’infrastructures participatives

 
 

Huguet François, « Recoudre la ville avec du sans-fil : dispositifs d’encapacitation des publics et discours d’infrastructures participatives. Pour une ethnographie des réseaux sans fil communautaires : Détroit et les MESH networks », in GIS Démocratie et Participation, Actes des 3èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative, Bordeaux, 22-23 novembre 2013, ISSN 2271-7994, URL : http://www.participation-et-democratie.fr/fr/node/1630

 



 

 Télécharger

 

 

 Résumé de l'article

Cette communication s’intéresse aux enjeux et modalités du déploiement de réseaux communautaires sans fil (et aux technologies qui lui sont associées) au sein de la ville en crise qu’est Détroit. S’appuyant sur l’analyse de certains aspects de ces pratiques économiques alternatives, ellevise à comprendre de quelle manière une forme d’infrastructure de communication décentralisée illustre le lien entre crise économique et renforcement de pratiques de reliance mises en place par la société civile d’une ville en crise. Basée sur une ethnographie de trois mois au sein des groupes mettant en place ces réseaux (entre mai et juillet 2013), ce travail tache de montrer de quelle manière des individus s’emparent de la question du rapport à l’infrastructures et aux compétences techniques nécessaires lorsqu’on les manipule pour embrayer de véritables processus de participation citoyenne (puissance d’agir ou empowerment) au sein d’écologies technologiques et infrastructurelles particulières (les réseaux MESH).

Au croisement des Sciences & Technologies Studies (STS), de la sociologie et des sciences de l’information et de la communication, nous questionnons ici les publics, les lieux, les tactiques et les micropolitiques (Woolgar, 1999 ; Barry, 2001) d’une « plateforme logicielle » de création de réseau MESH (le logiciel Commotion) et son déploiement au sein de la ville de Détroit.

 

 


 
Huguet François, “For an ethnography of the Community Wireless MESH networks: Bottom-up innovation(s) for urban resilience ? (Digital) practices and means to transform the City of Detroit”

 Abstract

This talk examines the issues and the sociopolitical aspects of what we call “digital bottom-up practices” which aim to create new forms of solidarities while strengthening communities across the crisis-city of Detroit (we are focusing on the deployments of the Community Wireless MESH networks using the commotion software in this city). Based on a three months fieldwork and observation within groups implementing these networks (2013, May - July), this work try to show how a networking principle, in this case, the decentralized architecture and the use of CWNs, is able to suggest a new type of democracy, a new type of relation to the public services infrastructure, to the media, to community organizing, to the fact of communication and to engagement and participation.

         Today, after fundamental and empirical work both in Sciences and Technology Studies and also in Humanities and Social Sciences, it seems that we are witnessing a particular movement within the discourse on policy-making technical objects. Consequently, this movement illustrates the transition of these communication infrastructures from a "political" speech implied [Winner, 1986] into something "assumed" and claimed. And this movement is embodied in Detroit, specifically in its grass-roots processing practices based on the (distributed) digital justice principles which illustrate the "fact to live the web" differently as well as the growing of a decentralized, bottom-up economy which is one of the vectors of the empowerment of users-citizens and necessary to citizen emancipation.

 

 


  • Fichier attaché : huguet_francois_actes_jd_gis_dp_2013.pdf - 222.13 KoTéléchargerTélécharger