repertoire Répertoire

Les effets de la participation des habitants et des élus locaux sur le processus décisionnel relatif aux projets d’aménagement des fronts d’eau de Rabat entre expertise technique et revendications politiques

 
 

Hicham Mouloudi, « Les effets de la participation des habitants et des élus locaux sur le processus décisionnel relatif aux projets d’aménagement des fronts d’eau de Rabat entre expertise technique et revendications politiques », in GIS Démocratie et Participation, Actes des 3èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative, Bordeaux, 22-23 novembre 2013, ISSN 2271-7994, URL : http://www.participation-et-democratie.fr/fr/node/1598

 



 

 Télécharger

 

 

 Résumé de l’article

L’aménagement des fronts d’eau constitue, au Maroc, depuis le début des années 2000, un élément clé du discours sur la ville, en même temps que, dès qu’il commence à se concrétiser, il en marque emblématiquement ses paysages. Cette concrétisation a toutefois montré, pour le cas des projets d’aménagement de la vallée du Bou Regreg et de la Corniche de Rabat, qu’un certain nombre d’individus, agissant seuls ou en groupes, étaient en mesure de contester les décisions prises et de s’opposer au processus engagé. Certainscontestataires ont fait valoir une expertise technique qui a pesé lourdement dans l’issue des négociations entreprises avec le maître d’ouvrage. D’autres ont soulevé des revendications plutôtpolitiques posant, implicitement ou explicitement, les questions de la distribution des pouvoirs et de la participation des citoyens. Ces revendications ne constituent, in fine, que l’un des volets de la confrontation des différentes légitimités qui se croisent parfois, se heurtent plus souvent, à l’occasion de la conception, puis de la réalisation, d’un projet urbain : une légitimité « scientifique » et technique du maître d’ouvrage ; puis celle politique, des élus qui s’appuie, ou parfois instrumentalise une troisième forme de légitimité, celle sociale et territoriale que les habitants, les usagers et les professionnels ont progressivement construite et sont parvenus à faire reconnaître.

 

 


 
Hicham Mouloudi, “The effects of the participation of inhabitants and local elected representatives on the decision-making concerning Rabat’s waterfront development projects between technical expertise and political claims”

 Abstract

The development of water fronts has been in Morocco a key element of the discourse on the city since the early 2000s. As soon as it begins to materialize, it symbolically marks the landscape. However, this implementation has shown, in the case of Valley of Bou Regregdevelopmentand Rabat Cornice projects, that a number of individuals, acting alone or in groups, were able to contest decisions and oppose the process initiated. Some protesters argued technical expertise which weighed heavily on the outcome of negotiations with the project owner. Others have raised political demands by asking, implicitly or explicitly, the question of the distribution of powers and citizens’ participation. These claims are, ultimately, one of the aspects of the confrontation between different legitimacies which sometimes intersect or collide more often, during the design and the implementation of an urban project : a "scientific" and technical legitimacy of the project owner, a political legitimacy from elected officials who leverage or sometimes exploit a third form of legitimacy, social and territorial that emanates from residents, users and professionals who have gradually built and achieved recognition.