repertoire Répertoire

La portée d’un débat public : restructuration de la société civile. Le cas du projet LGV Bordeaux-Toulouse à Agen

 
 

Férezin Élodie, « La portée d’un débat public : restructuration de la société civile. Le cas du projet LGV Bordeaux-Toulouse à Agen », in GIS Démocratie et Participation, Actes des 3èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative, Bordeaux, 22-23 novembre 2013, ISSN 2271-7994, URL : http://www.participation-et-democratie.fr/fr/node/1595

 



 

 Télécharger

 

 

 Résumé de l'article

Cet article s’inscrit dans le cadre d’une recherche doctorale en cours dont l’attention est portée sur les liens entre démocratie écologique et aménagement du territoire. La réalisation de la ligne ferroviaire à grande vitesse sur le tronçon Bordeaux-Toulouse a fait l’objet d’un débat public en 2005. Or en analysant ce projet dans la durée, à la veille de la mise à l’enquête d’utilité publique, la contestation de l’opportunité même de cette infrastructure est plus forte que jamais. Contestation portée tantôt par « des citoyens en tant que riverains », tantôt par des « riverains en tant que citoyens ». Bien que l’objectif du débat soit de favoriser la participation du public, il semblerait que ce dernier ait du mal à trouver sa place entre un rôle assigné par le maître d’ouvrage et une volonté de s’exprimer. Dans la durée, cette ambivalence s’avère perdurer, alimentant fortement la controverse autour de l’opportunité du projet.

 

 


 

 Abstract

This article joins within the scope of a doctoral research in progress whose the attention is concerned the links between ecological democracy and national planning. The realization of the high-speed railway line on the section Bordeaux-Toulouse was the object of a public debate in 2005. However by analyzing this long-term project, on the eve of the public utility inquiry, the contesting of the opportunity of this infrastructure is stronger than ever. Contesting carried sometimes by "citizens as local residents",  sometimes by " local residents as citizens". Although the objective of the debate is to favor the participation of the public, it would seem that the latter has difficulty in finding its place between a role assigned by the building owner and a will to express himself. Over time, this ambivalence turns out to continue, feeding strongly the controversy around the opportunity of the project.

Keywords: land settlement, LGV, environment, public debate, controversy, citizen contribution

 

 


  • Fichier attaché : article_gis_2013_-_ferezin.pdf - 195.37 KoTéléchargerTélécharger