repertoire Répertoire

Actes des troisièmes Journées doctorales sur la participation du public et la démocratie participative

 
 

Actes des 3èmes Journées doctorales sur la participation du public et
la démocratie participative

ISSN 2271-7994

Université Victor Segalen – Bordeaux, 22-23 novembre 2013

 

Sommaire par Atelier

 

Vendredi 22 novembre 9h – 11h : 2 ateliers en parallèle

Atelier 1 « Acteurs et savoirs ordinaires dans les controverses sociotechniques »

  • Président de séance : Rémi Barbier (Gestion territoriale de l'eau et de l'environnement, ENGEES)
  • Discutantes : Sezin Topçu (CEMS, Institut Marcel Mauss et IFRIS) et Marie-Gabrielle Suraud (CERTOP, Toulouse 3)
 
Chailleux Sébastien, Centre Émile Durkheim (IEP Bordeaux) et Département de sociologie de l’Université Laval de Québec, « L’impossible accommodement entre délibération publique et expertise dans la controverse sociotechnique sur les gaz de schiste »

Dolisy Dominique, GSPR (EHESS) et AgroParisTech, « Les riverains au cœur des sujets traités par la commission locale d’information de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine »

Merlin Julien, CSI (MinesParisTech), « Faire participer une nouvelle catégorie d’acteur : les autochtones de Nouvelle-Calédonie face à l’exploitation minière »

Seguin Laura, CITERES (Université de Tours), « Les apprentissages de la participation environnementale. Une analyse conjointe entre procédure institutionnalisée de participation et mobilisation collective »

Atelier 2 « Évaluer les effets de la participation »

  • Présidente de séance : Sandrine Rui (Centre Émile Durkheim, Bordeaux 2)
  • Discutants : Rémi Lefebvre (CERAPS, Lille 2) et Laurence Monnoyer-Smith (Costech et CNDP)

Férezin Élodie, CERTOP (Toulouse 3), « La portée d’un débat public : restructuration de la société civile. Le cas du projet LGV Bordeaux-Toulouse à Agen »

Hassenforder Émeline, G-Eau (IRSTEA) et Université Nationale d’Australie, « Évaluer les effets institutionnels d’un dispositif de planification participative »

Morales Valérie, Sciences Sociales du Sport, (Université de Strasbourg), « Les effets d’un dispositif participatif local dans le milieu sportif. L’exemple des États Généraux du sport de Strasbourg »

Mouloudi Hicham, École Nationale d’Architecture de Rabat (Université Mohammed V-Agdal), « Les effets de la participation des habitants et des élus locaux sur le processus décisionnel relatif aux projets d’aménagement des fronts d’eau de Rabat entre expertise technique et revendications politiques »

Vendredi 22 novembre 11h15 – 13h15 : 2 ateliers en parallèle

Atelier 3 « Biopolitique et participation »

 
 
 
 
 

Atelier 4 « Territoires de mise en œuvre des politiques environnementales »

  • Président de séance : Rémi Lefebvre (CERAPS)
  • Discutants : Valérie Deldrève (ADBX, IRSTÉA) et Simon Charbonneau (MCF honoraire, Bordeaux I)

Baggioni Vincent, LAMES (Aix-Marseille), « Les cadres sociaux et cognitifs des acteurs de la territorialisation des projets d’aménagement : des dispositions pour éviter des conflits ? L’exemple des parcs solaires en région PACA »

Caron Isabelle, Université d’Ottawa, « Participation publique et action publique : l’influence des fonctionnaires dans la formulation des grands projets de transport collectif »

Galateau Estelle-Fleur, CERLIS (Paris 5), « L’Atelier Climat, dispositif de démocratie participative mis en place dans le cadre du développement durable : une nouvelle forme d’impulsion citoyenne ? »

Gansinat Juliette, UMR Métafort (INRA SAD, Clermont-Ferrand) et PNR des Causses du Quercy, « Les Parcs Naturels Régionaux, un acteur privilégié pour la mise en œuvre de la participation du public dans le cadre des politiques paysagères territoriales. L’exemple de « l’atelier des paysages » (PNR Livradois-Forez) et des « tréteaux du paysage » (PNR des Causses du Quercy) »

Vendredi 22 novembre 14h15 – 15h45 : 3 ateliers en parallèle

Atelier 5 « Penser la participation en Amérique latine »

Ramos Pérez Alfredo, Instituto Complutense de Estudios Internacionales (Universidad Complutense de Madrid), « Les Conférences nationales de politiques publiques au Brésil. Un saut d'échelle de la démocratie participative »

Galindo Liliana, Pacte (IEP Grenoble), « Le caractère politique de « l’apolitisme juvénile » et les transformations des pratiques politiques de jeunes en Amérique Latine (cas Colombie-Brésil) »

Sa Vilas Boas Marie-Hélène, IEP Aix-en-Provence, « Penser la démocratie participative en France et au Brésil : regards croisés »

Atelier 6 « Les conditions d’émergence sectorielle de la participation »

  • Présidente de séance : Alice Mazeaud (Université de La Rochelle)
  • Discutants : Marion Carrel (CeRIES, Lille 3) et Andy Smith (Centre Émile Durkheim, IEP Bordeaux)


Colas Degenne Isabelle
, CERLIS, chargée de cours à Paris 5-Descartes, « Quelle place pour les syndicats d’enseignants dans les grandes consultations nationales sur l’École en France (1973-2003) ? »

Demoulin Jeanne, Mosaïques-LAVUE (Paris-Ouest), « Les dispositifs participatifs comme traceurs de changement. Les conditions d'émergence de la participation des locataires dans les organismes HLM »

Renaud Yann, Mosaïques-LAVUE (Paris-Ouest), « La montée de l’impératif participatif dans l’urbanisme parisien »

Atelier 7 « Les normes de la délibération »

  • Président de séance : Emmanuel Picavet (Phico, Paris I)
  • Discutants : Loïc Blondiaux (CESSP, Université Paris I) et Rémi Barbier (Gestion territoriale de l'eau et de l'environnement, ENGEES)

Gissinger Célia, Laboratoire Culture et société en Europe (Université de Strasbourg), « Les effets politiques et culturels de la participation du jury populaire : vers une conversion démocratique ? »

Jolivet Anne, Centre Max Weber (Lyon 2) et Istituto di filosofia e sociologia del diritto (Università degli Studi di Milano), « La participation des citoyens à la fonction de juger en France et en Italie : une étude socio-anthropologique du jury populaire en cour d’assises »

Le Mazier Julie, CRPS-CESSP (Paris 1), « La fabrique des normes en vigueur dans les assemblées générales étudiantes (2006-2010) : genèses et conflits »

Vendredi 22 novembre 16h – 17h30 : 2 ateliers en parallèle

Atelier 8 « Partis politiques et démocratie participative »

  • Présidente de séance : Marion Paoletti (Centre Émile Durkheim, Bordeaux IV)
  • Discutants : Pierre Sadran (Centre Émile Durkheim, IEP Bordeaux) et Guillaume Gourgues (Pacte et Université de Franche-Comté)

Bocquet Jonathan, Triangle (Lyon 2), « Stratégies de résistance ou de promotion des acteurs de la démocratie représentative face aux procédures participatives »

Sedda Paola, GERIICO (Lille 3), « Pratiques de l'Internet et protestation en Italie : le paradoxe de participation »

Theviot Anaïs, Centre Durkheim (IEP Bordeaux), « Ignorer les potentialités du Web 2.0 : une campagne 1.5 ? Analyse comparative des stratégies (participatives) en ligne du PS et de l’UMP pendant la campagne présidentielle de 2012 »

Atelier 9 « La participation dans les stratégies des mobilisations sociales »

 

Odin Pierre, CERI (IEP Paris), « “Négocier pour mieux lutter” : définition des problèmes publics et stratégies de mobilisation en Guadeloupe (2009) »

Sakho Jimbira Mohamed (CREM, Université de Lorraine), « L’engagement politique dans les discours religieux musulmans sur Facebook : un désir de démocratie ? »

Vendredi 22 novembre 17h45 – 19h15 : 2 ateliers en parallèle

Atelier 10 « L’ouverture des données publiques : transparence ou participation ? »

Barres Yohan, Costech (UT Compiègne), « Quand le mouvement open data questionne les formes et la légitimité de l’État. Archéologie des données comme instrument de gouvernement »

Goëta Samuel, département SES, Télécom ParisTech, « Intéresser à la réutilisation des données : la participation des développeurs aux concours d'applications open data »

Mancosu Giorgio, Centre de Droit Public Comparé (Paris 2) et Università degli Studi di Cagliari, « De l’ouverture des données publiques à l’ouverture de la décision administrative ? Une réflexion juridique comparée Italie-France »

Atelier 11 « Participation, mémoire et pratiques artistiques »

  • Président de séance : Loïc Blondiaux (CESSP, Université Paris I)
  • Discutants : Françoise Liot (Université Bordeaux IV) et Catherine Neveu (IIAC-TRAM)

Bouhaddou Marie-Kenza, CRH-LAVUE (Paris-Ouest), « Nouvelles pratiques artistiques dans des quartiers d’habitat social : potentiels et institutionnalisation de la participation contributive informelle »

Chavanon Morane, Triangle (Lyon 2), « La mise en récit participative du passé migratoire local : le défi d’une mémoire partagée, entre projets urbains et mobilisations politiques »

Montero Sarah, ADES (Bordeaux 3), « Concertation et tactiques citoyennes autour de la création et de la gestion d’un équipement culturel à Bordeaux »

Samedi 23 novembre 8h30 – 11h : 2 ateliers en parallèle

Atelier 12 « Faire participer : des appropriations différenciées de l’offre institutionnelle »

  • Président de séance : Gérard Monédiaire (CRIDEAU, Limoges)
  • Discutants : Marion Paoletti (Centre Émile Durkheim, Bordeaux IV) et Patrice Duran (ISP, ENS Cachan)

 
 
 
Galhardo Jacques, CITERES-CoST (Université Tours), « Plasticité et pragmatisme des dispositifs participatifs à Lisbonne »
 
 
 
 

Atelier 13 « Les dispositifs et leurs publics »

Alexis Lucie, CARISM (Institut Français de Presse, Paris II) et Nancy Ottaviano, LAA-LAVUE (ENSA La Villette), « L’ePétition de la Mairie de Paris. Discours institutionnel, expérience utilisateur, processus de mobilisation citoyenne »

Huguet François, département SES, Telecom ParisTech, « Recoudre la ville avec du sans-fil : dispositifs d’encapacitation des publics et discours d’infrastructures participatives. Pour une ethnographie des réseaux sans fil communautaires : Détroit et les MESH networks »

Mabi Clément, Costech (UT Compiègne), « Les débats CNDP à travers la matérialité de leurs dispositifs. Du « concernement » à la « fabrique » des publics de la démocratie dialogique »

Ottaviano Nancy, LAA-LAVUE (ENSA La Villette), « L’urbanisme collaboratif, expérience et contexte. Un regard ethnographique sur une participation citoyenne numérique »

Vergne Antoine, CEVIPOF et Missions Publiques, « Réussir le “changement d’échelle” dans la démocratie participative »