repertoire Répertoire

Regard psychosocial sur la participation citoyenne du point de vue des habitant‐e‐s

 
 

Cadel Cynthia (GRePS, Université Lyon 2), « Regard psychosocial sur la participation citoyenne du point de vue des habitant‐e‐s », in GIS Démocratie et Participation, Actes des 4èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative, Lille, 13 et 14 novembre 2015, ISSN 2271-7994, URL : http://www.participation-et-democratie.fr/fr/node/2012/

 



 

 Télécharger

 

 

 Résumé de l’article

Face au constat d’une désaffection politique des citoyens, ou tout du moins d’une mutation des engagements, notre objectif est de questionner ce que la participation citoyenne signifie pour les premiers concernés : les citoyens, et ce que cela révèle de leur lien aux politiques publiques, et au politique plus largement. L’enjeu de cette communication est de présenter et de mettre en discussion une proposition épistémologique et méthodologique pour analyser les phénomènes participatifs du côté des citoyens interpellés : de leurs motivations, aux effets de la participation en passant par le vécu de l’engagement et les positions de retrait. Le choix d’une approche territoriale qui confronte les invitations à participer (émanant tant de l’action publique que d’acteurs associatifs ou de collectifs informels) aux attentes et usages des personnes visées permet d’interroger les perceptions mais également les projections des individus qui s’engagent ou non. Les premiers résultats de la phase qualitative de notre recherche seront ainsi discutés, notamment à travers le prisme du concept d’espace psychologique (Lewin, 1939, 1943) ; puis nous ouvrirons les perspectives sur la suite de la recherche, et plus largement sur l’appréhension des enjeux psychosociaux de la participation.
 

 


 
Cadel Cynthia, “A psychosocial approach of citizen participation: the inhabitants’ perspective”

 Abstract

Considering the political disaffection of citizens, or at least a commitment mutation, our goal is to investigate what “citizen participation” means to the most involved people: the citizens, and to understand what this reveals about their relationship to public policies, and more broadly to politics. The aim of this paper is to present and to discuss an epistemological and methodological proposal to analyze the phenomena of the participation of detained citizens: from their motivations, to the effects of participating, passing through the experience of commitment and the position of withdrawal. The choice of a territorial approach that compares invitations to participate (resulting from both public actions as well as association members or informal groups) to the expectations and practices of the targeted persons enables the analysis of the perceptions and projections of individuals who commit or do not commit. The first results of the qualitative phase of our research will be discussed, especially through the concept of psychological space (Lewin, 1939, 1943); we will then present future perspectives on the understanding of the psychosocial issues of participation.
 

 


  • Fichier attaché : cadel_communication_journees_doctorales_gis_novembre_2015.pdf - 271.04 KoTéléchargerTélécharger