Programme des journées doctorales 2015

Quatrièmes journées doctorales sur la participation du public
et la démocratie participative

VENDREDI 13 ET SAMEDI 14 NOVEMBRE 2015

à l’Université de Lille 2
Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales

_________________________

Programme des 4èmes journées doctorales

_________________________
 

Vendredi 13 novembre matin : 9h-9h15 : mot d’accueil et introduction

9h15 – 10h45 : 2 ateliers en parallèle

 

Atelier 1 : Facteurs de l’engagement participatif et représentations de la démocratie

  • Présidente : Marion Paoletti (Centre Émile Durkheim, Université de Bordeaux)
  • Discutants : JulienTalpin (Ceraps, Lille 2), Rémi Barbier (Gestion territoriale de l’eau et de l’environnement, ENGEES)

Cadel Cynthia (GRePS, Université Lyon 2), « Regard psychosocial sur la participation citoyenne du point de vue des habitant‐e‐s »

Jacquet Vincent (ISPOLE, Université catholique de Louvain (UCL)), « Accepter ou refuser de participer à un mini-public tiré au sort »

Petit Guillaume (CESSP-CRPS, Paris 1), « Le sens de l’engagement participatif : parcours de participants et espace social de la participation »

Atelier 2 : Démocratie sociale et médiations participatives

  • Présidente : Marion Carrel (Ceries, Université Lille 3)
  • Discutants : Martine Legris-Revel (Ceraps, Lille 2), Loïc Blondiaux (CESSP, Université Paris 1)

Haute Tristan (CERAPS, Université Lille 2), « Participation électorale et conflictualité gréviste en entreprise : premiers résultats d’une étude des comportements électoraux des salariés aux élections professionnelles »

Leclercq Benjamin (CRH-LAVUE, Université Paris 8), « L’externalisation de la participation par les organismes HLM comme instrument de régulation des rapports sociaux : le cas des réseaux de “locataires-référents” »

Lhopital Fabien (Centre Max Weber, Université Lyon 2), « La coopération entre salariés associés dans deux Scop de la Région Rhône-Alpes »

11h – 13h : 2 ateliers en parallèle

Atelier 3 : Les mobilisations face à l’institutionnalisation de la participation

  • Président : Pieter Leroy (Université de Nimègue)
  • Discutants : Marie-Gabrielle Suraud (Certop, Toulouse 3), Jean-Gabriel Contamin (Ceraps, Université Lille 2)

Carlino Vincent (CREM, Université de Lorraine), « Influences des formes instituées de participation dans les arènes publiques : informer ou contre-informer pour s’opposer à Cigéo (Bure) ? »

Khallouki Dounia (LET, ENTPE), « Mobilisations autour du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : structures et impacts sur les processus décisionnels »

Mabi Clément (Costech, Université de Compiègne), « La démocratie participative à l’épreuve des “GP2I” »

Tindon Cécile (UMR GESTE, Strasbourg), « Les vigies de l’eau : d’une mobilisation associative pour l’eau à la production d’une régulation “civique” »

Atelier 4 : Institutionnalisation de la participation et fabrique des territoires

  • Présidente : Corinne Larrue (Lab’Urba, École d’urbanisme de Paris)
  • Discutants : Mario Gauthier (Université du Québec en Outaouais), Ludivine Damay (Université Saint-Louis - Bruxelles (USL-B))

Bally Frédéric (LLSETI, Université Savoie Mont-Blanc), « Faire la ville sans l’institution : une réalité citoyenne en devenir ? »

Deprez Paul et Yann Bertacchini (Laboratoire DeViSu, Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, et i3M, Université de Toulon),« Du projet de territoire durable au territoire du projet de développement durable : les nouvelles approches de la participation dans les collectivités locales »

Diana Iacopo Luca (Università degli studi di Cagliari), « Démocratie participative en Italie : propositions pour une institutionnalisation intelligente et l’exemple du règlement pour les biens communs »

Montrieux Gabriel (Triangle, Université Lyon 2), « La mise en norme de la participation écocitoyenne, entre légitimation d’un ordre social et subversion négociée »

13h15 – 14h15 : Déjeuner

Vendredi 13 novembre après-midi
14h15 – 16h15 : 2 ateliers en parallèle

Atelier 5 : Instruments participatifs innovants et théorie de la démocratie

  • Président : Stéphane Guérard (Ceraps, Lille 2)
  • Discutants : Samuel Hayat (Ceraps, Lille 2), Luigi Bobbio (Université de Turin)

Aras Melis (Centre européen de recherche sur le droit des accidents collectifs et des catastrophes (CERDACC), Université de Haute-Alsace), « La participation du public par voie électronique au processus décisionnel : La “démocratie expérimentale” entre simplification et démocratisation »

Courant Dimitri (LAGAPE (UNIL) et CRESPPA (Paris 8)), « Penser le tirage au sort. Modes de sélection, cadres et principes »

Danner Fernando (Phico, Paris 1 et Universidade Federal de Rondônia (Brésil)), « Démocratie délibérative, raison publique et légitimité politique chez Rawls”

Vandamme Pierre-Étienne (Chaire Hoover d’éthique économique et sociale-ISP, Université catholique de Louvain (UCL)), « Le vote justifié : outil d’articulation entre vote et délibération »

Atelier 6 : Design de la participation et expérimentations informelles

  • Président : Rémi Barbier (Gestion territoriale de l’eau et de l’environnement, ENGEES)
  • Discutants : Clément Mabi (Costech et Gis D&P), Paula Cossart (Ceries, Lille 3)

Alauzen Marie (CSI, Mines ParisTech), « Séduction, design et expérience ludique de la participation : Enquête sur la nouvelle ergonomie informatique de l’État »

Ferchaud Flavie (Umr ESO, Université Rennes 2), « L’entrée du hacking dans les dispositifs de participation citoyenne. L’exemple de Gare Remix (Lyon, France) »

Juan Maïté (LISE (CNAM) et IFRIS), « La gouvernance participative au sein de l’action collective, de la dynamique d’émancipation à la force de proposition politique. Analyse comparée de deux initiatives culturelles citoyennes, l’Ateneo Popular Nou Barris à Barcelone et les Tètes de l’art à Marseille »

Landon Aurélie (CRH-LAVUE, Université Paris 8), « De la participation au design thinking, la participation saisie par la nébuleuse des “entrepreneurs militants” »

16h30 – 18h30 : 2 ateliers en parallèle

Atelier 7 : Les figures du peuple en démocratie

  • Président : Samuel Hayat (Ceraps, Lille 2)
  • Discutants : Marion Paoletti (Centre Émile Durkheim, Université de Bordeaux), Jean-Michel Fourniau (Dest-Ifsttar et GSPR-EHESS)

Bonnaz François (PACTE, Université de Grenoble),« Théorie politique des mouvements du pouvoir en démocratie directe »

Cuvelier Claire (CERAPS, Université de Lille 2), « Les apports d’une définition pluraliste du concept juridique de peuple dans la compréhension des transformations de la démocratie »

Rabieb Prangtip (École de droit de la Sorbonne, Université Paris 1), « La controverse du concept et de l’effectivité du droit à la participation des personnes et des personnes rassemblées en communautés locales traditionnelles dans la gestion et l’exploitation des ressources naturelles en Thaïlande »

Spoerer Matilde (CESSP, Université Paris 1), « La construction de nouvelles pratiques participatives : réglementer le droit des peuples autochtones au Chili »

Atelier 8 : Les formes de la coproduction participative de l’espace public

  • Présidente : Agnès Deboulet (Lavue, Université Paris 8)
  • Discutants : Rémi Lefebvre (Ceraps, Lille 2), Mario Gauthier (Université du Québec en Outaouais)

Gallart Romain et Boulanger Gabrielle (Laboratoire Mosaïques-LAVUE, Univ. Paris Ouest Nanterre, et Laboratoire ArchAologie), « De l’interpellation à l’action : la construction d’une dynamique collective des “acteurs” d’un projet de renouvellement urbain »

Mouhoubi Nedjima (LAVMF, Université de  Constantine 3, Algérie), « Les effets de la “non-participation du public” dans les grands projets urbains. Cas du projet de modernisation de Constantine »

Tendero Marjorie (GRANEM, Université d’Angers), « Initier une démarche participative intégrant bénéfices individuels et intérêts collectifs dans le cas de la reconversion de friches urbaines polluées »

Vigne Margaux (CRENAU, ENSA Nantes), « “Expérimentations institutionnelles” : décrire les dynamiques “d’ensauvagement” à l’œuvre dans un dispositif d’implication des habitants »

Vendredi 13 novembre 19h : Remise du Prix de thèse
de la Commission nationale du débat public

suivi d’un cocktail dînatoire

 

Samedi 14 novembre matin
 9h – 10h30 : 2 ateliers en parallèle

Atelier 9 : Acteurs et savoirs ordinaires dans les controverses sociotechniques

  • Président : Julien Talpin (Ceraps, Lille 2)
  • Discutants : Pieter Leroy (Université de Nimègue), Jean-Michel Fourniau (Dest-Ifsttar et GSPR-EHESS)

Bagnolini Guillaume (Centre d’éthique contemporaine-Laboratoire Epsylon, Université de Montpellier), « Le biohacking comme participation à la science ? »

Lerosier Thomas (Philosophie, pratiques, langages (PPL), Université Grenoble-Alpes), « “Les publics grenoblois peuvent-ils participer ?” La démocratie technique à l’épreuve des cultures politiques »

Osadtchy Clara (Umr ESO, Université du Maine), « Des formes et des effets de la participation en territoire industriel conflictuel : une possible conciliation ? L’exemple de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhone) »

Atelier 10 : Évaluer les effets de la participation

  • Président : Luigi Bobbio (Université de Turin)
  • Discutants : Corinne Larrue (Lab’Urba, École d’urbanisme de Paris), Patrice Duran (ISP, ENS Cachan)

El Mnasfi Mustapha (Centre Jacques Berque CNRS, Maroc), « Les effets des dispositifs institutionnels dans les politiques de lutte contre l’exclusion urbaine au Maroc : le cas des dispositifs participatifs de l’INDH »

Hassenforder Émeline (G-EAU, Irstéa Montpellier), « Une catégorisation des huit effets institutionnels de la participation du public aux processus décisionnels et identification de leurs facteurs »

Pommerieux Mélanie (CEPEL, Université de Montpellier), « Les effets de dispositifs participatifs sur l’action publique. Le cas de la participation du public à l’élaboration de plans de gestion de l’environnement en Afrique du Sud »

10h45 – 12h45 : 2 ateliers en parallèle

Atelier 11 : Le devenir contrarié des printemps démocratiques

  • Président : Luc Picot (Décider ensemble)
  • Discutants : Agnès Deboulet (Lavue, Université Paris 8), Loïc Blondiaux (CESSP, Université Paris 1)

Belhadj Aymen (IRMC (Tunis) et PRODIG, Paris 1), « La Transition démocratique : mais vers quelle démocratie ? De l’exception arabe à l’exception tunisienne ! »

Naimi Mohamed (Centre d’études et de recherches en sciences sociales (Cerss), Université Mohamed V, Rabat), « La participation entre sphère instituée et espace non institué dans le sillage des “Printemps arabes” : Cas des mobilisations au Maroc »

Yilmaz Zulfiye (Université Galatasaray (Istanbul) et CRDT, Université de Reims), « Les référendums locaux en Turquie : entre démocratie participative et contrôle des opinions minoritaires ? »

Atelier 12 : De la parole ordinaire au pouvoir d’agir

  • Président : Patrice Duran (ISP, ENS Cachan)
  • Discutantes : Marion Carrel (Ceries, Lille 3), Jeanne Demoulin (Mosaïques-LAVUE)

Dufournet Tanguy (Centre Max Weber, Université Lyon 2), « Quartiers en politique de la ville et action sociale : le rapport entre discrimination et participation des habitant.e.s »

Louis Jeremy (Mosaïques-LAVUE, Université Paris Ouest-Nanterre), « Les « Tables de Quartier » en France,
Entre offre de participation et organisation communautaire »

Peigney Salomé-Jill (CARISM, Université Paris 2),« La participation de l’homme ordinaire en démocratie : histoires vraies et images de la transparence dans le site web Raconter la vie de Pierre Rosanvallon »

Pitasse Fragoso Katarina (Chaire Hoover d’éthique économie et sociale, Université catholique de Louvain (UCL)), « Donner la parole aux pauvres : un moyen non paternaliste de combattre la pauvreté ? »

Samedi 14 novembre 14h – 16h : Assemblée générale du Gis

 

>>>>> Voir l'appel à communications