ouvrage Ouvrage

Les recherches partenariales et collaboratives

 

 

 

Les recherches partenariales et collaboratives

Anne Gillet, Diane-Gabrielle Tremblay (dir.)

Presses Universitaires de Rennes (PUR) et Presses de l’Université du Québec (PUQ), 2017

336 p.

24 €

 

Que sont les recherches partenariales et collaboratives ? Différant du mode majoritaire de recherche académique ou universitaire, elles se fondent sur des coopérations entre acteurs hétérogènes, sources de co-construction de recherche et de co-production de connaissance.

En France, le terme de « recherche collaborative » est utilisé, alors qu’au Québec, celui de « recherche partenariale » est privilégié. Pour l’essentiel, il s’agit de recherches associant, d’une part, les chercheurs universitaires dont la recherche est l’activité professionnelle et, d’autre part, des acteurs d’autres milieux professionnels, associatifs ou de la société civile, c’est-à-dire des acteurs en dehors des sphères universitaires ou apparentées.

 
L’ouvrage permet d’approfondir et de systématiser ces pratiques de recherche en les inscrivant dans les approches de recherche actuelles.

Il offre des clés de compréhension et d’analyses essentielles pour prendre la mesure des intérêts et des enjeux, notamment scientifiques et sociaux, de ces recherches partenariales et collaboratives devenues ici un objet de recherche.

Ces recherches partenariales et collaboratives ne s’accompagnent pas toujours d’une volonté d’action transformatrice (comme c’est par contre explicitement le cas dans la recherche-action ou la recherche-intervention) et peuvent avoir avant tout une visée cognitive et épistémique.

L’ouvrage repose sur des collaborations internationales menées entre une vingtaine de chercheurs français, québécois et suisses issus de plusieurs disciplines des sciences humaines et sociales.

Avec les contributions de : Christine Audoux, Rémi Barré, Maurice Blanc, Frédéric Blondel, Yves Bonny, Catherine Bourgeois, Jacques Caillouette, Lucie Dumais, Jean-MarcFontan, Anne Gillet, Marcel Jaeger, Juan-Luis Klein, Philippe Lyet, Juliette Rochman, Laurence Seferdjeli, Sid Ahmed Soussi, Josiane Stoessel-Ritz, Kim Stroumza, Diane-Gabrielle Tremblay.

Sommaire

  • Anne Gillet et Diane-Gabrielle Tremblay, Introduction : D’une aventure collaborative et internationale à la constitution d’un objet de recherche
  • Yves Bonny, Les recherches partenariales participatives : éléments d’analyse et de typologie
  • Rémi Barré, Pour une mise en politique de la recherche participative : quelques propositions programmatique
  • Lucie Dumais, Une analyse de l’évolution des pratiques de recherche partenariale au Québec
  • Laurence Seferdjeli et Kim Stroumza, Pertinence et positionnement de l’analyse du travail comme théorie et méthode pour l’étude de la recherche partenariale
  • Diane-Gabrielle Tremblay et Juliette Rochman, Les processus de collaboration et de partage des connaissances dans la recherche partenariale : de la reconnaissance des identités à l’émergence d’une communauté de pratique
  • Jacques Caillouette et Sid Ahmed Soussi, L’espace partenarial de recherche et son rapport à l’action dans l’espace public
  • Frédéric Blondel, Spécificités de l’approche clinique dans les recherches collaboratives orientées vers l’action: les recherches partenariales et collaboratives
  • Catherine Bourgeois et Anne Gillet, Les apports de la « sociologie de l’action organisée » à une analyse des recherches partenariales et collaborative
  • Christine Audoux, La fabrique de collectifs de recherche collaborative : une mobilisation de la sociologie de la traduction
  • Maurice Blanc et Josiane Stoessel-Ritz, Recherche partenariale, transactions sociales et coopérations universitaires Nord-Sud
  • Jean-Marc Fontan, Enjeux et défis de la recherche partenariale
  • Philippe Lyet, Les recherches conjointes entre « chercheurs en continu »  et « chercheurs occasionnels »
  • Marcel Jaeger, À propos des recherches partenariales en travail social : démarches de consensus et épistémologie du dissensus
  • Juan-Luis Klein, Recherches partenariales, innovations sociales et co-construction des connaissances : une voie pour la transformation sociale ?
  • Anne Gillet et Diane-Gabrielle Tremblay, Conclusion : Vers un renouvellement des modalités de recherche ?
Auteurs et appartenances institutionnelles

ANNE GILLET
est docteure en sociologie, chercheure au laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique, au Conservatoire national des arts et métiers, Cnam-Lise-CNRS UMR 3320, Paris, France.

DIANE-GABRIELLE TREMBLAY
est professeure à la Téluq de l’Université du Québec, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les enjeux socio-organisationnels de l’économie du savoir, membre du Centre de recherche sur les innovations sociales (Crises), directrice de l’ARUC-GATS (gestion des âges et des temps sociaux), Montréal, Québec, Canada.

Avec la collaboration de
Christine Audoux, Rémi Barré, Maurice
Blanc, Frédéric Blondel, Yves Bonny, Catherine Bourgeois,
Jacques Caillouette, Lucie Dumais, Jean-Marc Fontan, Anne
Gillet, Marcel Jaeger, Juan-Luis Klein, Philippe Lyet, Juliette
Rochman, Laurence Seferdjeli, Sid Ahmed Soussi, Josiane
Stoessel-Ritz, Kim Stroumza et Diane-Gabrielle Tremblay.

Programme de recherche et institutions partenaires
Date de publication ou de début de la recherche
17 août 2017