ouvrage Ouvrage

Les Écrits politiques de John Dewey

 

 

 

 

Écrits politiques

John Dewey

Édition et trad. de l’anglais (États-Unis) par Jean-Pierre Cometti et Joëlle Zask

Gallimard, « Bibliothèque de Philosophie », 2018

512 p.

33 €

 

 

 

John Dewey est l’un des philosophes majeurs du XXe siècle, et certainement l’un de ceux dont la pensée se conjugue le plus étroitement aux courants et aux transformations qui en ont marqué l’émergence et les évolutions. Ses premiers travaux datent de la fin du XIXe siècle (il est né en 1859) et c’est au XXe que sa pensée connaîtra ses plus amples développements (il est mort en 1952).

Pendant toutes ces années-là, Dewey fut aussi un observateur et un acteur particulièrement attentif de la vie politique américaine et internationale. Les très nombreux écrits qui jalonnent son long parcours sont autant d’interventions et de positions dans le débat public, sur les problèmes qui lui tenaient le plus à cœur. La question de la démocratie et de l’émancipation sociale, économique et politique en constitue le centre.

Sous le titre Écrits politiques, le présent recueil propose un choix des textes les plus significatifs et les plus propices à enrichir la réflexion du lecteur d’aujourd’hui, parmi les innombrables études et articles qui auront marqué les engagements de ce philosophe infatigablement attentif à l’état du monde autant qu’aux exigences de la pensée. Dewey fut un penseur de la démocratie en un sens original et toujours neuf, dans une période qui a vu naître deux guerres mondiales, la révolution bolchevique, l’URSS, une crise économique majeure, le fascisme et le nazisme, et un type de société : la « grande société », marquée par l’emprise de l’économique, la perte du public, le pouvoir des experts et la domination de l’opinion.

Auteurs et appartenances institutionnelles

Professeur au département de philosophie de l’université Aix-Marseille, Jean-Pierre Cometti est décédé le 4 janvier 2016, avant que cet oub-vrage soit terminé. Il était l’un des meilleurs spécialistes de Ludwig Wittgenstein, de Robert Musil et de la philosophie autrichienne, plus généralement. Jean-Pierre Cometti avait publié, par exemple, un Musil philosophe (Seuil, 2001), et l’important Ludwig Wittgenstein et la philosophie de la psychologie (PUF, 2004). Il a joué un rôle majeur dans la diffusion du pragmatisme, participant activement aux éditions de Peirce et de Dewey. Il avait publié peu avant son décès La démocratie radicale. Lire John Dewey, Gallimard, Folio-essais, 2016.

Professeure au département de philosophie de l’université Aix-Marseille, Joëlle Zask étudie le pragmatisme et les enjeux politiques des théories de l’art et de la culture. Elle est l’auteure de traductions de John Dewey et de divers ouvrages, dont les plus récents sont : Participer. Essais sur les formes démocratiques de la participation (Le Bord de l’eau, 2011) ; Outdoor Art. La sculpture et ses lieux (La Découverte, « Les Empêcheurs de penser en rond », 2013) ; Introduction à John Dewey (La Découverte, Repères, 2015) ; et La démocratie aux champs (La Découverte, « Les Empêcheurs de penser en rond », 2016).

Date de publication ou de début de la recherche
15 mars 2018
Mots clés :