ouvrage Ouvrage

Les avatars de la participation en Inde

titre

 

Les avatars de la participation en Inde. Forme et ambiguïtés de la démocratie participative

Stéphanie Tawa Lama-Rewal

Éditions du Croquant

ISBN-13: 9782365121743

202 p.

15 €

 

 

Pour les observateurs de la plus grande démocratie du monde, le mot « participation » évoque surtout le pourcentage d’électeurs qui se rendent régulièrement aux urnes. Pourtant, depuis les années 1990 de nouvelles pratiques émergent et se développent en Inde, qui ont en commun d’organiser une interaction directe entre citoyens et autorités publiques, autour de la gestion des affaires locales. Mais à quoi ressemble la démocratie participative dans cette société profondément inégalitaire ? Comment la participation est-elle organisée, autour de quels types de dispositifs ? À quelles idées politiques est-elle associée ? À quels discours, à quelles expériences passées fait-elle référence ? Les dynamiques qui portent le développement des pratiques participatives indiennes sont-elles surtout endogènes ou exogènes ? Et que peut nous apprendre cette version indienne sur la démocratie participative en général ?

Pour répondre à ces interrogations, ce livre propose une analyse sérielle de quatre dispositifs élaborés et mis en œuvre dans la ville-État de Delhi, qui constitue un véritable laboratoire de la participation à l’indienne : les « comités de circonscription » ; les « audiences publiques » ; le programme Bhagidari (« participation» en hindi) ; et les assemblées de quartier. L’enquête montre comment les formes successives de la démocratie participative révèlent autant de définitions du « citoyen ordinaire » qui leur sont associées. À travers une analyse de l’incarnation, des transformations et des mésaventures de la participation depuis les années 1950, le livre raconte le lent et sinueux processus d’institutionnalisation de la démocratie participative en Inde.

Table des matières

Introduction

Chapitre 1 : Penser les relations entre participation et démocratie, en Inde et en France

Première partie : Les grands cycles participatifs de l’Inde indépendante

Chapitre 2 : La démocratie locale : utopie récurrente, réalité évanescente (1947-1977)

Chapitre 3 : Les années Janata (1977-1991) : la démocratie locale à l’essai

Chapitre 4 : L’ère néo-libérale (1991-) : la participation dans tous ses États

Deuxième partie : Des espaces « invités » de participation : les ward committees et le programme Bhagidari

Chapitre 5 : Ward committees et area sabhas, emblèmes de la résistance à l’injonction participative

Chapitre 6 : La double ambiguïté des Resident Welfare Associations

Troisième partie : Des espaces « (ré)inventés » de participation : Les audiences publiques et les mohalla sabhas

Chapitre 7 : Le jan sunwai, un espace inventé – et inventif – de participation

Chapitre 8 : Les expérimentations participatives de l’Aam Aadmi Party

Conclusion

Bibliographie

Auteurs et appartenances institutionnelles

Stéphanie Tawa Lama-Rewal est politiste, chargée de recherche habilitée à diriger des recherches au CNRS, au Centre d'Études de l’Inde et de l’Asie du Sud (CNRS-EHESS).

Date de publication ou de début de la recherche
8 octobre 2018