repertoire Répertoire

La construction de nouvelles pratiques participatives : réglementer le droit des peuples autochtones au Chili

 
 

Spoerer Matilde CESSP (Paris I), « La construction de nouvelles pratiques participatives : réglementer le droit des peuples autochtones au Chili », in GIS Démocratie et Participation, Actes des 4èmes journées doctorales sur la participation et la démocratie participative, Lille, 13 et 14 novembre 2015, ISSN 2271-7994, URL : http://www.participation-et-democratie.fr/fr/node/2008/

 



 

 Télécharger

 

 

 Résumé de l’article

Cette communication analyse un dispositif institutionnel de participation vis-à-vis des peuples autochtones instauré en 2013 au Chili : la dénommée Table de consensus. Cette initiative réunit des représentants du gouvernement et des peuples autochtones dans l’objectif de coproduire avec les populations concernées la réglementation de la Convention nº 169 de l’OIT. Les normes, procédures et savoirs mobilisés en son sein relèvent d’une combinaison d’emprunts de modèles participatifs différents. Comment et sur quelles références les participants construisent la participation institutionnelle ? Est-ce que la table de consensus permet-elle d’instaurer un nouveau rapport de pouvoir et une démocratisation des décisions publiques multiculturelles ? Nous montrerons que la Table de consensus est traversée par des tendances et des styles de fonctionnement qui peuvent converger dans un même discours participatif mais qui demeurent différents, voire antagonistes, dans leur nature et objectifs. Sa portée démocratisante reste limitée dans la mesure où les rapports de force ne sont pas profondément modifiés et que la prise de décision demeure confinée.
 

 


 
Spoerer Matilde, “The construction of new participative practices: the regulation of indigenous people's rights in
Chile”

 Abstract

This paper analyses an institutional mechanism of participation for indigenous people installed in Chile in 2013 : the Consensus Table. This initiative get together government and indigenous people's representatives in order to produce the regulation of the ILO Convention no 169. The norms, procedures and knowledge employed during the deliberation come under different participative models. How and from which references the institutional participation was built? Does the Consensus Table allow to instal a new power relation and to democratize the multicultural policies' decisions? We will show that the Consensus Table is crossed by styles and tendencies which can converge into a same participative discourse but differs in nature. The impact on democratization remains limited as the power relations are not deeply modified and because the decision process remains restricted.
 

 


  • Fichier attaché : spoerer_gis_2015.pdf - 245.17 KoTéléchargerTélécharger