Calendrier du programme de recherche Cit’in

Un programme confié par le ministère de la transition écologique et solidaire au Gis Démocratie et Participation

Pour répondre aux défis scientifiques d’une transition écologique citoyenne, pour l’appréciation et la valorisation des innovations démocratiques nécessaires à la transition écologique et énergétique, une contribution active des sciences humaines et sociales est nécessaire. Le ministère chargé de l’environnement, depuis plus de 20 ans, a financé des programmes à dominante SHS en appui aux politiques publiques environnementales. En finançant le programme Cit’in et en en confiant la réalisation au groupement d’intérêt scientifique Démocratie et Participation (créé en 2009 par le CNRS), le ministère réaffirme fortement ce positionnement.

Pour le Gis Démocratie et Participation, ce programme de recherche accompagne un moment de refondation : au-delà de l’enjeu central de « démocratisation de la démocratie » dans ses travaux précédents, c’est aujourd’hui celui de la transition démocratique qui émerge, en lien avec les transitions énergétique, écologique et numérique (voir le Colloque du Gis du janvier 2017). La communauté des chercheurs engagés dans les études de la participation en démocratie s’est mobilisée récemment pour contribuer à l’élaboration des ordonnances de démocratisation du dialogue environnemental. La conduite de ce programme est une réelle opportunité pour mobiliser plus fortement encore cette large communauté de recherche en sciences humaines et sociales dans des travaux en appui aux politiques publiques pour la transition écologique et énergétique.

Déroulement du programme de recherche Cit’in

Le programme Cit’in entend combiner une réflexion prospective et la coordination de plusieurs projets de recherche, accompagnée d’un séminaire afin de mobiliser largement la communauté des chercheurs en SHS et les acteurs de la transition écologique et énergétique et facilité le transfert des résultats des recherches vers l’action et les politiques publiques.

Septembre 2017 :

Lancement d’un appel à manifestation d’intérêt par le Comité de pilotage du programme, pour associer aux travaux du programme les équipes de recherche en sciences humaines sociales et en sciences de l’environnement qui travaillent, de manière académique ou de manière coopérative avec les acteurs concernés, à et/ou sur des expérimentations démocratiques pour la transition écologique et énergétique.
L’appel à manifestation d’intérêt (AMI) proposait 6 axes pour explorer la pluralité des chemins de la transition : la fabrique participative et conduite démocratique des politiques publiques pour la transition écologique, la citoyenneté environnementale,  le numérique dans la transition, la portée de l’action citoyenne, le maillage des expérimentations locales, les temporalités de l’agir environnemental. 54 équipes ont répondu à l’appel à manifestation d’intérêt.

Octobre-décembre 2017 :

Réalisation de l’Atelier de réflexion prospective « Les chemins de la transition écologique : Action publique inclusive et participation ».
Plus qu’un état des lieux collectif, l’Atelier de réflexion prospective proposera aux représentant.e.s des équipes ayant répondu à l’AMI, en s’appuyant sur des techniques d’animation créatives, de travailler sur les transitions, les conditions de leur mise en œuvre, et les recherches qui restent à conduire pour répondre aux questions que cela soulève. Deux séquence sont prévues, chacune rassemblant, sur 2 jours, une cinquantaine de personnes :

Mi-Janvier 2018 :

Sollicitation par le Comité de pilotage d’équipes ayant répondu à l’appel à manifestation d’intérêt pour déposer un projet de recherche complet.

23 Mars 2018 (à la MSH Paris Nord) :

Lancement du Séminaire d’accompagnement du programme. Première séance :
 
Le séminaire se déroule jusqu’à la fin du programme au rythme de 3 séances annuelles (février, juin, octobre).

Avril 2018 :

Choix par le Comité de pilotage des projets de recherche qui seront financés dans le cadre du programme.

Avril-Juin 2018 :

Passation des conventions de recherche avec les équipes retenues. La durée des projets est de 24 mois maximum.

Juin 2018 - Juin 2020:

Déroulement des travaux des projets de recherche retenus, avec des rendez-vous réguliers lors des séminaires d’accompagnement du programme.

Automne 2020 :

Colloque final du programme autour des résultats des projets de recherche financés.

Décembre 2020 :

Publication d’un ouvrage de synthèse du programme et des Actes du Séminaire.
Mots clés :