atelier Atelier

Atelier Ephémère sur la "co-interprétation"

Du 10 mars 2015 au 10 mars 2015
De 14:00 à 15:00
Type
Atelier
CNAM, Paris, Salle 31 - 1 - 53

Atelier Ephémère sur la "co-interprétation"

Nous sommes nombreux au Lise, à affirmer « travailler avec et non sur » les gens que nous étudions. Nous pratiquons la « co-interprétation », dans nos enquêtes, en sollicitant, favorisant et utilisant celle que les acteurs sociaux font de leur situation et de leur action.

Cette épistémologie  particulière est héritière de diverses traditions (recherche-action, éducation populaire, clinique, pragmatique française, actionnalisme tourainien…). Cet atelier éphémère propose, à partir de quatre interventions, de faire un point sur les différentes pratiques et méthodes alors mobilisées pour la recherche et d’en analyser ensemble les caractéristiques. 
Pierre Lenel présentera l’ouvrage de Charlotte Nordmann (Bourdieu / Rancière, la politique entre sociologie et philosophie, Amsterdam, poches, 2006), afin de mettre en exergue les impensés, avantages, inconvénients d'une "épistémologie" qui veut "co-interpréter avec".
Céline Fèvres présentera, à partir de ses terrains de thèse, comment elle tente de faire avec les acteurs sociaux et non sur. En effet, formée à la recherche-action (Draperi, Desroche) et issue du champ militant et professionnel qu'elle étudie, elle interrogera les conditions du "faire avec" au sein d'un travail de doctorat. 
Marie-Anne Dujarier exposera les principaux postulats épistémologiques de l’approche clinique en sociologie, ainsi que certaines de ses méthodes d’enquête..
Marie-Christine Bureau reviendra sur plusieurs expériences de recherche menées avec des acteurs du monde professionnel ou associatif pour essayer de formaliser sa (ses) démarche(s) et d'identifier ses points d'appui théorique et méthodologique.