repertoire Répertoire

Résistance à l'injonction participative. Le cas des débats publics sur le programme électro-nucléaire

 
 
 
 
 
CHAMBRU Mikaël (2011), "L'espace public contemporain au prisme des formes de résistance à l'injonction participative. Le cas des débats publics sur le programme électro-nucléaire", communication à la deuxième journée doctorale sur la participation du public et la démocratie participative, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, 18 octobre 2011.

 



 

 Télécharger

 

 

 Résumé de l'article

 
Cette communication se propose, à l'instar d'autres études déjà menées en Sciences de l'information et de la communication, de compléter les travaux de recherches privilégiant une réflexion normative sur les procédures et l'évaluation des dispositifs participatifs. Notre objectif est d'analyser les formes d'engagements mises en oeuvre au sein de l'espace public par la mouvance anti-nucléaire pour résister à l'injonction participative relative aux débats publics mis en place sous l'égide de la Commission nationale du débat public (CNDP) à propos de la politique électro-nucléaire. À travers une approche socio-historique, nous chercherons d'abord à réinscrire dans une temporalité plus longue la mise en place de ses dispositifs participatifs et les formes de résistances qui les accompagnent. Il s'agit ensuite de comprendre et d'analyser les enjeux communicationnels et informationnels, les processus sociaux et politiques, les stratégies d'acteurs à l'œuvre, afin, in fine, de saisir, à travers le prisme de l'engagement militant, les mutations contemporaines de l'espace public.
 
 

 

 Abstract 

 
Following the approach of previous researches in Communication studies, this paper proposes the completion of the work focusing on a normative reflection on the procedures and the evaluation of participatory devices. Our goal is to analyze the types of commitments used in the public sphere by the anti-nuclear movements to resist the injunction of participatory public debates. These debates, related to the nuclear power policy, are implemented under the aegis of the National Commission for Public Debate (CNDP). Using a socio-historical approach, we contextualize the implementation of participative tools and the forms of resistance against them in a longer perspective. Understanding and analyzing this form of communication and the information issues at stake, the social processes and the political strategies of actors constitute the next step in our work. Doing so enables us to improve the common understanding, through the prism of activist commitment, of the modern transformations of the public sphere.