repertoire Répertoire

Renforcer la dimension internationale de la recherche sur la concertation dans le domaine de l’environnement ?

 
 
 
 
BAGNATI Marie-Christine, BLATRIX Cécile,
MERMET Laurent et RAOUL-DUVAL Judith (2012),
"Renforcer la dimension internationale de la recherche
sur la concertation dans le domaine de l’environnement ?", 
Références, Commissariat général au développement durable, Juillet 2012.
 
 

                                                                                                                


 Télécharger


 

 Présentation

 
Concertation Décision Environnement (CDE) est un programme de recherche du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (MEDDE), piloté par la Direction de la Recherche et de l’Innovation (CGDD/DRI) avec la participation de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

L’un des objectifs du programme est de comprendre le fonctionnement et les enjeux des processus de concertation mis en oeuvre dans le domaine de l’environnement. Il est aussi d’analyser leurs évolutions et de susciter un retour d’expériences pour en améliorer les méthodes. Il vise aussi à mieux comprendre comment les thématiques de l’environnement renouvellent les interactions entre concertation et décision.

Comme tous les programmes incitatifs de recherche conduits par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Concertation Décision Environnement concourt à faire progresser les connaissances et à éclairer les politiques publiques.

La première phase du programme, qui portait sur la période 1999-2005, a permis de relancer les recherches en sciences sociales dans le domaine de l’environnement et d’initier des travaux dans le champ, alors novateur, de la concertation. En 2008 et 2009, deux nouveaux appels à projets ont été lancés, avec des objectifs plus centrés sur l’analyse, la critique et l’évaluation de la concertation. Ils mettent également l’accent sur le renforcement de l’interdisciplinarité et le développement de la dimension européenne et internationale des recherches, en encourageant une approche comparative des pratiques de concertation.

Pour élargir la réflexion sur l’internationalisation de la recherche sur la concertation dans le domaine de l’environnement, les instances du programme ont préconisé la tenue d’une rencontre scientifique internationale.

Concrétisation de cette idée, le document qui suit est issu du séminaire Research on Public Participation in Environmental Making: Approaches,contexts, stakes and Perspectives across Borders, qui s’est tenu à Oxford (Royaume-Uni), les 12 et 13 avril 2011. Le séminaire a été financé par le ministère français de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, dans le cadre du programme de recherche Concertation Décision Environnement, et en collaboration avec la Smith School of Enterprise and the Environment de l’Université d’Oxford.


Le comité d’organisation de ce séminaire était composé de Marie-Christine Bagnati (MEDDE), Bernard Barraqué (AgroParisTech), Cécile Blatrix (AgroParisTech), Albane Gaspard (Ademe), Pieter Leroy (Nijmegen University, Pays-Bas), Laurent Mermet (AgroParisTech), Laurence Monnoyer-Smith (UTC) et Judith Raoul-Duval (zogma).

Ce document présente les résultats de ce séminaire en tentant de répondre à la question :
Comment renforcer la dimension internationale de la recherche sur la concertation dans le domaine de l'environnement ?

 
 

 Sommaire

 
 
Contexte, enjeux et objectifs
Problématiques, thématiques scientifiques et format du séminaire
Le questionnement du séminaire

Participation du public en matière d’environnement : regards croisés
L’évolution de la recherche et des pratiques de la participation environnementale au Royaume-Uni
France : paysage participatif et marché des biens savants
Discussion croisée des situations française et britannique

Les développements internationaux en matière de participation aux décisions environnementales :
quelles perspectives de recherche ?
Participation et environnement : un droit à participer établi au niveau international (Convention d’Aarhus)
Comment faire de la bonne comparaison ? L’exemple de la mise en oeuvre de la Directive-cadre sur l’eau
Les technologies de l’information et de la communication, moteurs de changement dans la concertation et dans la recherche sur la concertation

Brainstorming sur des thèmes de recherche à développer
Approche sociologique de la participation
Institutionnalisation de la participation
Action environnementale et mouvements sociaux
Démocratie multi-échelles et gouvernance environnementale

Débats théoriques, relations entre recherche et pratique, et perspectives pour l’évolution du champ de recherche
 

Perspectives
 
Bibliographie
 
Annexes

Liste des participants
 
 
 

 
 
 
 
Plus d'infos sur le site Internet du programme