repertoire Répertoire

Quantifier la concertation, cela en vaut-il la peine ?

 
 
 
 
 
BERTHOMÉ Guy-El-Karim (2011), "Quantifier la concertation, cela en vaut-il la peine ?", communication à la deuxième journée doctorale sur la participation du public et la démocratie participative, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, 18 octobre 2011.

 



 

 Télécharger

 

 

 Résumé de l'article

 
Les chercheurs en sciences sociales disposent de peu d'ordres de grandeur précis et fiables concernant les variables internes aux processus de concertation qu'ils étudient. En réponse à cet état de fait, cet article livre sous forme d'un tableau les niveaux quantifiés de plusieurs variables majeures de trois cas de concertation dans le domaine de la gestion des déchets.
Au-delà, si ces résultats quantitatifs peuvent être présentés en une seule page, leur obtention en aura nécessité des centaines, associant des informations filtrées à une comptabilité précise. Un tel investissement en vaut-il vraiment la peine ? Cet article met en lumière une méthode originale mais exigeante de quantification des variables internes à la concertation, et souligne certaines des opportunités offertes par la quantification. Autant d'éléments qui pourront alimenter le débat sur l'intérêt de quantifier la concertation.
 
 
 

 

 Abstract 

 
The researchers in social sciences resort to few precise and reliable orders of magnitude concerning the internal variables of the participative processes they study. To answer to this fact, this article delivers the quantified levels of several major variables of three cases of participative planning in local waste management sector.
Beyond, if these quantitative results can be presented in only one page, it requires hundreds of pages of accounting of filtered information to obtain them. Do we really need to achieve such an investment? This article clarifies an original but demanding quantification method of the internal variables of participative processes, and underlines some of the possibilities offered by the quantification. These elements can feed the debate on the interest of participative process quantification.