repertoire Répertoire

Face aux limites et aux ambigüités de la capacitation participative

 
 
 
 
 
BOISSONADE Jérôme (2011), "Face aux limites et aux ambigüités de la capacitation participative : Vers des dispositifs publics coopératifs à visée émancipatrice ?", communication à la Journée d'études sur les effets de la participation, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris, 21 octobre 2011.

 



 

 Télécharger

 

 

 Résumé de l'article

 
Le dispositif de politique publique que nous allons évoquer ici ne relève pas directement du répertoire propre à la démocratie locale. Il s'agit d'une accession sociale à la propriété destinée à des locataires d'HLM et réalisée par la municipalité au sein d'une opération d'éradication de l'insalubrité d'un quartier populaire parisien dont les copropriétaires se sont dotés d'une gestion coopérative.
Notre objet singulier nous permet un double décentrement. Les copropriétaires tirés au sort comme Conseillers de Quartier pratiquent ce dispositif participatif traditionnel depuis un faire coopératif issu d'un autre dispositif de politique publique : une accession sociale à la propriété. Le deuxième décentrement interroge la dimension capacitaire. Plutôt que de considérer l'émancipation critique qu'a produite cette articulation public / coopératif comme une compétence acquise et portée ensuite par chacun des acteurs, nous souhaitons prendre au sérieux la vulnérabilité de ces derniers. L'intérêt du faire coopératif évoqué ici provient du fait qu'il nous semble essentiel d'attacher les prises issues des dispositifs de politique publique à une finalité émancipatrice.
 
 

 

 Abstract 

 
The public politics program we are going to discuss is not directly related to local democracy. It is a program to promote access to homeownership for social housing tenants organised by the council in the framework of a program to eradicate squalid housing in a Parisian working-class neighbourhood of which the co-owners created a cooperative management system.
Our unique aim enables us two-fold detachment. Co-owners that are drawn by lots to be Neighbourhood Advisers apply this traditional system, from a cooperative action developed from another public policy programme: access to social homeownership. The second standpoint questions the capacity side. Rather than consider the critical emancipation resulting from this public / cooperative mechanism as an acquired skill then owned by each player, we want to take into account their vulnerability. The particular relevance of the cooperative action described here is that it is crucial to link the supports that have been developed by public policies to the necessary emancipating finality.