Édito

Séminaire de lancement du programme Cit’in :
Présentation des douze projets de recherche

jeudi 28 juin 2018
Amphithéâtre de la MSH Paris Nord

>>>>Télécharger le programme du séminaire

9h15-9h45
Accueil café
Session 1 : Conceptions et formes de l’agir citoyen dans la transition (9h45-11h00)
9h45-10h30
Présentation des projets
  • Les Zones de gratuité : des expérimentations citoyennes de réemploi et de partage pour agir en faveur de la transition écologique et démocratique, par Debora Fischkandl (La Boutique sans argent)
  • REALISTE : Reconnexion Agriculture-aLimentation, l’Innovation Sociale comme levier pour la Transition vers des pratiques alimentaires plus Ecologiques ?, par Gregori Akerman et Yuna Chiffoleau (UMR Innovation, Inra)
  • Transition et quartiers populaires, par Vincent Boutry (Université populaire et citoyenne de Roubaix) et Bruno Villalba (Ceraps)
10h30-11h00
Discussion
Ouverture de la discussion par Jean-Michel Fourniau (programme Cit’in)

PAUSE (11h00-11h30)

Session 2 : Communs et composition du monde commun (11h30-12h45)
11h30-12h15
Présentation des projets
  • Démocratiser la transition énergétique ?, par Pierre Wokuri (ARENE, Univ. Rennes)
  • ACTE : Appropriation et Communs de la Transition Energétique par la recherche action participative, par Sylvie Blangy (CEFE et GDR Parcs), Bertrand Bocquet (H2TS, Cnam) et Claire Brossaud (EVS-LAURE, ENSAL)
  • Explorer la dimension infra-politique de la transition, par Yannis Lemery (GRAC)
12h15-12h45
Discussion
Ouverture de la discussion par Daniela Festa (École de droit de Sciences Po)

DÉJEUNER (12h45-14h00), au rez-de-jardin

Session 3 : Articulation entre initiatives citoyennes et politiques publiques (14h00-15h15)
14h00-14h45
Présentation des projets
  • CITTEP : Capacités d’initiative et d’expression des travailleurs agricoles sur la transition Ecologique relative aux pesticides, par Jacqueline Candau et Ludovic Ginelli (ETBX-Irstea)
  • NUMACTT : Numérique, acteurs publics et Transition(s), par Jacques-François Marchandise (FING) et Nicolas Douay (Géographie-Cités, Univ. Paris 7)
  • Saillans : L’inclusion des citoyens dans la planification urbaine locale favorise-t-elle la transition écologique ? Enseignements du suivi-évaluation participatif de l’initiative de la commune de Saillans (2017-2020), par Sabine Girard (Mairie de Saillans) et Prune Missoffe (programme Cit’in)
14h45-15h15
Discussion
Ouverture de la discussion par Valérie Peugeot (laboratoire de sciences sociales et humaines d’Orange Labs)

PAUSE (15h15-15h45)

Session 4 : Maillage des initiatives citoyennes (15h45-17h30)
15h45-16h30
Présentation des projets
  • Formes de travail et de coopération : une citoyenneté économique pour la transition écologique, par Geneviève Fontaine (SCIC Tetris) et Thomas Lamarche (Ladyss, Univ. Paris 7, et ManuCoop)
  • EXCIPIENT : EXpérimentations CItoyennes, Passeurs d’Initiatives, et ENgagements dans la Transition agricole et alimentaire, par Karim Berthomé (ISIVE, AgroParisTech) et Mireille Dietschy (Dyname, Univ. Strasbourg)
  • Ecopiste : Contribution des expérimentations citoyennes à la transition écologique : étude comparative et pluridisciplinaire d'écovillages, par Anne Goudot (GREThA, Univ. Bordeaux)
16h30-17h00
Discussion
Ouverture de la discussion par Denis Salles (ETBX-Irstea)
17h00-17h30
Discussion générale et
conclusion du séminaire de lancement du programme Cit’in

FIN DE LA JOURNÉE (17h30)

Quoi de neuf ?

Charte de la participation du public

Comment donner un nouvel élan à la démocratie participative sur le terrain ? Au-delà du volet législatif, des mesures d’accompagnement et de sensibilisation des acteurs, il s’agit de créer un outil pratique d’incitation à la mise en œuvre exemplaire de la participation, de nature non juridique et d’application volontaire, un guide de bonne pratique en matière de participation du public.

La Charte de la participation du public est publiée

C’est pourquoi le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer a lancé en novembre 2015 un projet de Charte de la participation du public. La Charte de la participation du public est maintenant publiée par la ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer (le 11 octobre 2016). La rédaction de la Charte résulte d’un processus ouvert d’élaboration, avec un Comité de pilotage rassemblant l’ensemble des parties prenantes, et une période de consultation du public sur une première version du texte, en mai et juin 2016, afin de permettre la contribution de toutes et tous.

Soucieux d’être exemplaire en matière de participation du public, le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer s’engage à appliquer la charte de la participation du public, pour les projets, dont il assure la maîtrise d’ouvrage (voir le communiqué de presse, dans lequel la ministre décrit l’engagement du Ministère à appliquer la charte de la participation).

La démarche d’adhésion à la Charte de la participation du public est lancée.

Le 14 décembre 2016, la ministre a réuni les premiers adhérents à la Charte. Nous vous encourageons donc vivement à y adhérer en tant que porteur de projet, association, acteur de la participation ou simple citoyen désireux de promouvoir les valeurs et principes qu’elle porte.

>>>>>Télécharger la Charte de la participation

>>>>>Les résultats de la consultation du public

Le point sur…

Panel International sur le Progrès Social

Repenser la société pour le 21ème siècle

Le Panel International sur le Progrès Social (PIPS) rassemble plus de 300 chercheurs, sociologues et économistes de haut niveau et du monde entier dans un effort commun : développer des solutions basées sur la recherche, multi-disciplinaires et non partisanes, aux enjeux majeurs de notre époque.

Présidé par Amartya Sen, prix Nobel d'économie, le PIPS a pour objectif de préparer un rapport sur l'état mondial du progrès social et de formuler des recommandations pour les acteurs sociaux, mouvements, organismes, politiciens et décideurs.

Processus

La préparation du rapport comprend cinq étapes :

  1. Organisation des différents comités et sélection des auteurs.
  2. Rédaction d'une première version du rapport. Chaque chapitre du rapport sera rédigé par une équipe d’une dizaine d’auteurs menée par un ou deux auteurs principaux chargés de la coordination. Des contributions supplémentaires peuvent être demandées aux auteurs externes dans les domaines qui ne relèvent pas directement de la compétence des auteurs des chapitres. Ces derniers peuvent compléter les autres chapitres traitant des questions relatives à leur spécialité.
  3. Recueil des commentaires sur le projet de rapport. Une campagne médiatique ainsi que les ressources d’Internet permettront de collecter les commentaires provenant de la société civile, de militants sociaux et politiques, de responsables politiques, d’administrations et d’organisations internationales.
  4. Traitement des commentaires et préparation de la version finale du rapport. Le rapport présentera non seulement la synthèse des connaissances académiques, mais aussi la plus large connaissance des problèmes sociaux et des efforts visant à instaurer une meilleure société.
  5. Rédaction d'un rapport synthétique et d'un livre adressé à un large public dont le but sera de transmettre les principaux messages aux acteurs sociaux et aux décideurs politiques.

Champs de recherche

Les problèmes envisagés par le PIPS sont nombreux et peuvent être examinés sous plusieurs aspects :

  • Démocratie et citoyenneté
  • Pauvreté, inégalité et bien-être
  • Risques globaux, ressources
  • Marchés, finance et corporations
  • Gouvernance privée et publique
  • Avenir du travail
  • Violence, paix et sécurité
  • Santé globale
  • Religions et sécularisation
  • Genre-famille-reproduction-sexualité
  • Questions urbaines, relations entre espaces ruraux et urbains
  • Éducation, communication et media
  • Genre
  • Sciences et technologies

Par ailleurs, quatre sujets transversaux vont apparaître dans le rapport : (i) technologies et innovations, (ii) mondialisation, (iii) mouvements sociaux, (iv) identité/communauté. Liés aux douze problèmes relevés ci-dessus, ils devraient structurer l’approche des défis et des opportunités dans différentes sphères de la vie sociale.

Le rapport

Le rapport est désormais en ligne et consultable sur le site de l'IPSP :


Contact & renseignements : mail

Retrouvez toutes les informations sur le site du Panel et suivez IPSP sur les réseaux twitter @ipsprogress, facebook International Panel on Social Progress et la chaine Youtube.

Le GIS est domicilé à la
20, Avenue George Sand
93210 La Plaine Saint-Denis
Tél. 01.55.93. 93.45 / 93.00
et son site est hébergé par